Reconnaissance des vertus héroïques du Cardinal Van Thuan

CNS photo/L’Osservatore Romano via EPA

Nguyen Van Thuan

Prisonnier politique du régime communiste pendant 13 ans, dont 9  en confinement, l’expérience de François Xavier Nguyen Van Thuan est un témoignage puissant de foi en l’Eucharistie, du pouvoir du pardon et de la valeur rédemptrice de la croix. Les textes spirituels du cardinal Van Thuan, spécialement ceux qu’il a écrits en prison où il célébrait la Messe en secret avec une goutte de vin dans la paume de sa main, ont fait le tour du monde et ont donné de l’espoir à des millions de personnes. Qui peut oublier les mots de saint Jean-Paul II à son propos  concluant  la retraite du carême de la Curie romaine en 2001 retraite  prêchée par le Cardinal Van Thuan lui-même :

« Avec la simplicité et le souffle de l’inspiration divine, il nous a guidés sur le chemin de l’approfondissement de notre vocation de témoins de l’espoir évangélique en ce début de troisième millénaire. Témoin de la croix durant ses longues années d’emprisonnement au Vietnam, il nous a fréquemment fait le récit de ses souffrances lorsqu’il était en prison et, ainsi, il nous a renforcés dans cette certitude consolante selon laquelle, lorsque tout s’écroule autour de nous, et même en nous, le Christ est notre support indéfectible. »

Au mois de septembre 2007, la cause de béatification du Cardinal Van Thuan fut ouverte à Rome. Comme prisonnier, il fut victime des pires tortures et d’une déshumanisation la plus complète. Toutefois, Van Thuan n’a jamais cessé d’aimer ses gardes de prison qui pourtant abusaient de lui. Certains des gardiens furent si touchés par son exemple qu’ils se convertirent plus tard au christianisme. Van Thuan écrit : « ni les armes, ni les menaces mais seul l’amour chrétien peut changer les cœurs… c’est l’amour qui prépare le chemin de l’annonce de l’Évangile. Omnia Vincit Amor, « L’amour peut tout conquérir ».

Télévision Sel + Lumière a produit un documentaire touchant sur la vie de ce saint homme dont la première mondiale a eu lieu au Congrès Eucharistique international de Québec en 2008. Ce film a contribué à répandre le message d’amour et d’espérance du cardinal Van Thuan. Dès lors que le pape François a signé le décret reconnaissant les vertus héroïques de cet extraordinaire homme de foi, François Xavier Nguyen Van Thuan, mort en 2002 à Rome,  est actuellement sur le chemin de la béatification et de la canonisation.

Cardinal Nguyên Van Thuân: un pas de plus vers la béatification

Le procès diocésain en vue de la béatification du cardinal François-Xavier Nguyên Van Thuân a été ouvert vendredi le 22 octobre à Rome. Le cardinal est décédé en 2002. Évêque de Nha Trang au Vietnam, il a passé 13 ans en prison dont 9 en isolement entre 1975 et 1988, sans aucun procès. Poussé à l’exil, il est accueilli à Rome et sera président du Conseil pontifical Justice et paix de 1998 à 2002. Il est un exemple de fidélité et d’amour, même pour ses ennemis.

Sel + Lumière a réalisé en 2008 un documentaire sur la vie du cardinal Nguyên Van Thuân: Sur le chemin de l’Espérance. En diffusion ce lundi 25 octobre à 21h HE

Dieu éternel et tout-puissant,Van Thuan
Père, Fils et Saint Esprit,
je te rends grâce d’avoir donné à l’Église
le témoignage héroïque
du Cardinal François-Xavier Nguyên Van Thuân.
Son expérience douloureuse de la prison,
vécue en union avec le Christ crucifié
et sous la protection maternelle de Marie,
a fait de lui, pour l’Église et le monde,
un témoin lumineux de l’unité et du pardon,
de la justice et de la paix.
Sa personne aimable et son ministère épiscopal
irradièrent la lumière de la foi,
l’enthousiasme de l’espérance
et l’ardeur de la charité.
Accorde-moi, par son intercession,
et selon ta volonté,
la grâce que j’implore de ta miséricorde,
dans l’espérance
de le voir très prochainement élevé
à la gloire des autels.
Amen.

Avec approbation ecclésiastique
+ Giampaolo Crepaldi  
16 septembre 2007

Toute personne ayant reçu une grâce ou ayant bénéficié d’un miracle est priée d’en informer la Postulation de la Cause, à l’adresse du Conseil pontifical « Justice et Paix » – Palazzo San Calisto – 00120 Cité du Vatican