Messe de clôture du Congrès international ECCLESIA IN AMERICA

C’est par la messe en la fête de Notre Dame de Guadalupe que le congrès international Ecclesia in Americ, organisé par  s’est achevé. Le cardinal Marc Ouellet a prononcé cette homélie dans l’Eglise Santa Maria in Traspontina.« Bénie es-tu entre les femmes, et béni le fruit de ton sein! Et comment m’est-il donné que vienne à moi la mère de mon Seigneur? »La voici:

« Chers amis,

Le jour où Marie de Nazareth reçut l’Annonce de l’Ange Gabriel et consentit à sa maternité divine, l’histoire du monde bascula dans l’abîme de la grâce divine tout en continuant de se dérouler comme un tissu quotidien de petits et de grands événements.

L’Évangile raconte que Marie partit en hâte vers une bourgade des montagnes de Juda pour visiter sa cousine Élisabeth dont elle savait par révélation qu’elle attendait un enfant. Dès le premier instant de leur rencontre, l’Esprit Saint fit tressaillir de joie les enfants et leurs mères : Élisabeth s’exclama : « Bienheureuse toi qui as cru aux paroles qui te furent dites de la part du Seigneur! ». Marie lui répondit par son chant d’Action de grâces qui est devenu la prière quotidienne de l’Église: « Mon âme exalte le Seigneur et mon esprit exulte en Dieu mon sauveur, parce qu’il a jeté les yeux sur l’humilité de sa servante ».

Quand Dieu voulut ouvrir l’Amérique à l’Évangile il jeta les yeux sur le pauvre et humble paysan Juan Diego, qui reçut lui aussi une visitation et un message du Ciel. Attiré sur la montagne par des chants célestes dont il ignorait la source, il vit une noble Dame, rayonnante, d’une perfection inimaginable, comme revêtue du soleil, selon le récit du Nican Mopohua. Elle se présenta comme la Mère de Dieu et le pria d’aller chez l’évêque pour lui dire de faire construire une chapelle près du Mont Tepeyac. Il fallut bien trois tentatives et trois miracles pour convaincre l’évêque. Le miracle des fleurs de Castille fleurissant en hiver sur la montagne complètement hors saison, le miracle de la Tilma et la guérison de Juan Bernardino, l’oncle de Juan Diego. La grâce l’emporta finalement sur la prudence épiscopale et l’incrédulité humaine et la chapelle fut construite avec les résultats que l’on sait. [Read more…]

Ecclesia in America: messe d’ouverture du congrès international

Dimanche 9 décembre 2012 a eu lieu la messe d’ouverture du Congrès national à l’occasion du 151e anniversaire du synode des évêques sur l’Amérique en la basilique St Pierre de Rome.
Le cardinal Marc Ouellet, Préfet de la Congrégation pour les évêques et Président de la Commission pontificale pour l’Amérique latine a prononcée l’homélie. La voici dans son intégralité:

« Peuple de Dieu, voici que le Seigneur va venir pour sauver tous les hommes. Le Seigneur fera retentir sa parole pour la joie de votre cœur »

Accueillons, chers amis, cette promesse de Dieu qui résonne au cœur de l’Avent et qui nous remplit déjà d’espérance et de joie. Accueillons-la joyeusement dans la foi de Pierre et de Marie, au centre de la catholicité, en portant ici les intentions de l’Amérique et sa réponse à l’appel du pape Jean Paul II:
« Désormais au seuil du troisième millénaire chrétien, et en un temps où sont tombées de nombreuses barrières et frontières idéologiques, l’Église ressent comme un devoir inéluctable d’unir spirituellement, et davantage encore, tous les peuples qui forment ce grand continent et, en même temps, dans le cadre de la mission religieuse qui lui est propre, d’impulser un esprit solidaire entre eux tous . »

Animés par cette vision prophétique du Bienheureux Jean-Paul II et engagés dans sa réalisation, nous voici rassemblés, évêques, prêtres, religieuses et laïcs pour faire le point sur la mise en œuvre de l’Exhortation apostolique post-synodale Ecclesia in America. Je suis très heureux de vous saluer tous et de vous remercier chaleureusement d’avoir accepté l’invitation de la Commission pontificale pour l’Amérique latine, secondée généreusement par la Fraternité des Chevaliers de Colomb, et de consacrer quelques jours de cet Avent 2012 à la recherche d’une communion plus profonde et d’une solidarité plus grande entre nos Églises particulières d’Amérique. [Read more…]

Entrevue avec le cardinal Marc Ouellet, préfet des évêques

Ce soir, ne manquez pas à 19h35, l’entrevue de Philippine de Saint-Pierre, directrice des programmes de KTO, avec le cardinal Marc Ouellet, préfet des évêques,  lors du synode sur la Nouvelle Evangélisation.

Cardinal Marc Ouellet parle de ce synode dans la mouvance du Concile Vatican II et de la continuité dans la tradition. Il partage son souci de développer la communion dans l’Eglise et la nouvelle évangélisation.

Homélie du Cardinal Ouellet à Lough Derg, Irlande

Traduction par Francis Denis

Chers frères et sœurs,

Le pape Benoît XVI m’a demandé, en tant que son légat pour le 50e Congrès Eucharistique international de Dublin, de venir à Lough Derg afin d’implorer la miséricorde de Dieu pour ces temps où des membres du clergé ont abusé sexuellement d’enfants non seulement en Irlande mais dans l’Église en général.

Lough Derg est, en Irlande, un symbole de conversion, de pénitence et de renouveau spirituel. Beaucoup de personnes viennent ici pour prier, pour jeûner et pour demander pardon pour leurs péchés. Selon une ancienne tradition, les pèlerins suivent ainsi les pas de saint Patrick lui-même, qui a évangélisé ce pays au 5e siècle.

Je viens ici avec l’intention spécifique de demander pardon à Dieu et aux victimes, pour le péché grave d’abus sexuels sur des enfants de la part de membres du clergé. Nous avons appris durant les dernières décennies jusqu’à quel point ces actes avaient causé des blessures profondes et suscité le désespoir. Nous avons également compris que la réponse de la part de certaines autorités dans l’Église était inadéquate et inefficace pour faire cesser ces crimes et, ce,  malgré les indications très claires du Code de Droit Canonique.

C’est pourquoi, au nom de l’Église, je demande de nouveau pardon aux victimes et à celles que j’ai rencontrées personnellement à Lough Derg.

Je répète ici ce que le Saint-Père affirmait dans Sa Lettre aux Catholiques d’Irlande : «  Il est compréhensible que vous trouviez difficile de pardonner ou de vous réconcilier avec l’Eglise. En son nom, je vous exprime ouvertement la honte et le remords que nous éprouvons tous. Dans le même temps, je vous demande de ne pas perdre l’espérance. C’est dans la communion de l’Eglise que nous rencontrons la personne de Jésus-Christ, lui-même victime de l’injustice et du péché. »

Chers frères et sœurs, dans l’Évangile d’aujourd’hui, Jésus dit à ses disciples : «Vous êtes le sel de la terre. Si le sel se dénature, comment redeviendra-t-il du sel ? Il n’est plus bon à rien : on le jette dehors et les gens le piétinent. »

La tragédie des abus commis sur des mineurs par des chrétiens, spécialement lorsque de tels actes sont perpétrés par des membres du clergé, est une source de honte et d’énorme scandale. Il s’agit d’un péché contre lequel Jésus a explicitement affirmé : « Si on lui attachait au cou une meule de moulin et qu’on le précipite à la mer, ce serait mieux pour lui que d’entraîner au péché un seul de ces petits. » (Lc 17, 2)

Comme membres de l’Église, nous devons avoir le courage de demander pardon à Dieu et aux personnes qui ont été blessées. Nous devons rester à leur côté dans leur chemin de guérison. Suivant en cela l’exemple du Bon Samaritain, nous devons aider et soigner ces victimes autant qu’il nous est possible.

Dans le contexte de ce Congrès Eucharistique International, je réaffirme l’engagement de l’Église catholique de créer un environnement sécuritaire pour les enfants et de prier pour le développement d’une culture imprégnée par l’amour du Christ, le respect et l’intégrité.

Que l’intercession de la Vierge Marie et tous les saints nous aide à éradiquer le mal des abus sexuels et qu’elle nous permette de vivre un authentique renouveau dans l’Église.

Nous sommes ici pour prier Dieu avec les mêmes mots que saint Augustin utilisait dans ces Confessions : « Vous étiez avec moi, et je n’étais pas avec vous; retenu loin de vous par tout ce qui, sans vous, ne serait que néant. Vous m’appelez, et voilà que votre cri force la surdité de mon oreille; votre splendeur rayonne, elle chasse mon aveuglement; votre parfum, je le respire, et voilà que je soupire pour vous; je vous ai goûté, et me voilà dévoré de faim et de soif; vous m’avez touché, et je brûle du désir de votre paix. » (Livre X, XXVII)

Une vraie conversion ne peut advenir que dans une solide et profonde relation avec le Christ. C’est pourquoi nous l’invoquons au nom de l’Église entière, avec la prière de saint Patrick, apôtre de la Foi dans ce pays :

Le Christ avec moi, Le Christ en moi 

Le Christ devant moi,Le Christ derrière moi,

Le Christ qui me conforte et me renouvelle 

Amen

 

Messe d’ouverture du 50e congrès eucharistique international

Le 50e congrès eucharistique international de Dublin en Irlande a commencé aujourd`hui.
Plus de 25 000 pèlerins ont conflué à Dublin, venant de 102 pays, dont 1000 du Canada. Pluzieurs évêques sont présents, Mgr Gérald Cyprien Lacroix, archevêque de Québec, Mgr Terrence Prendergast, archevêque d`Ottawa notamment.

Un visage est bien connu, celui de Mgr Marc Ouellet, préfet de la Congrégation pour les évêques, qui est présent en tant que légat du Pape.
Dans son homélie Mgr Ouellet a rappelé que l’Irlande a une longue tradition d`hospitalité, de fidélité à la foi catholique et qu’en ces temps difficiles ou l’Église d’Irlande souffre, il est important qu’elle se tourne vers le Seigneur pour qu’il la renouvelle et la fortifie.
Mgr Ouellet a expliqué la signification du sang dans l’Ancien et le Nouveau testament. Jésus-Christ est le médiateur. Le sang du Christ qui s’offre en sacrifice a le pouvoir de purification et de rédemption. L’eucharistie est essentielle à notre vie de foi.
Cette solennité du Corps et du sang du Christ rappelle à l’Église de devenir ce qu’elle reçoit et d’être un seul corps. Le ressuscité a disparu mais par l’eucharistie il devient plus proche de nous.
Mgr Ouellet a appelé à être plus conscients de ce cadeau de l’eucharistie et à devenir davantage témoins de la bonne nouvelle de l’eucharistie.

Le Québec ayant été le lieu du précèdent congrès eucharistique y tient donc une spéciale place. Sr Doris Lamontage, pfm, a lu la première lecture en français du livre de l’Exode.
Un symposium théologique a eu du 6 au 9 juin sur « l’ecclésiologie de communion », cinquante ans après l’ouverture de Vatican II. 400 théologiens y participaient. Mgr Marc Ouellet, légat du pape, préfet de la Congrégation pour les évêques, y a fait une intervention.
Durant toute cette semaine, en plus des catéchèses, des témoignages et des célébrations quotidiennes, 150 ateliers seront proposés ainsi que des stands d’exposition.
Tous les jours à 13h nous diffuserons les catéchèses et les témoignages en français.

Tous les soirs Perspectives en donnera un résumé ainsi que des échos des participants.

Départ du Cardinal Ouellet: émotions, excuses et lettre pastorale en guise d’adieux

Le cardinal Marc Ouellet a fait ses adieux aux gens de Québec cet après-midi à la basilique Sainte-Anne de Beaupré. Sous une chaleur accablante, ils étaient des milliers de personnes, dont de nombreux prêtres et évêques, venus rendre un vibrant hommage à celui qui fut pasteur de la première Église d’Amérique du Nord pendant 8 ans. Le cardinal Jean-Claude Turcotte et le nonce apostolique au Canada, Mgr Pedro Lopez Quintana, étaient parmi les dignitaires présents.

Dans son homélie, le nouveau préfet de la Congrégation des évêques a salué ceux et celles pour qui et avec qui il a exercé son ministère. Il a reconnu que certaines décisions pastorales ou certaines prises de parole ont pu heurter ou peiner plusieurs personnes. Marc Ouellet a demandé pardon, à Dieu et à ses frères et sœurs pour les torts causés. Ici le cardinal croit fermement que la vérité mérite d’être présentée telle quelle, même si elle n’est pas la bienvenue. Les catholiques Québécois se réconcilieront-ils avec le cardinal Ouellet à l’occasion de son départ?

De l’héritage qu’il veut laisser à ces diocésains et aux catholiques du Québec, le cardinal Ouellet publie aujourd’hui sa dernière lettre pastorale: Tous ensemble sur le Chemin. Celle-ci reprend, à quelques détails près, l’homélie prononcée cet après-midi à la basilique Sainte-Anne de Beaupré que nous publions ici dans son intégralité. Télévision Sel + Lumière présentera en rappel la cérémonie hommage ce mardi 17 août à 15h30 – à la télé et sur le web.

L’ASSOMPTION DE LA VIERGE MARIE

Chers frères et sœurs en Jésus-Christ,

Le 15 novembre 2002, j’accueillais, dans l’Esprit du Seigneur, la mission du service pastoral de l’archidiocèse de Québec.

En ce 15 août 2010, je quitte notre pays pour répondre à l’appel du Saint-Père, notre Pape Benoît XVI, qui me nomme à la direction de la Congrégation pour les évêques et de la Commission pontificale pour l’Amérique latine. C’est encore dans ce même Esprit du Seigneur que je tiens à vous partager mon action de grâce envers Dieu et ma gratitude envers vous pour ces années bénies qu’Il nous a donné de vivre ensemble.

Durant ces huit années, des liens se sont tissés entre nous : j’ai connu des joies profondes, de nombreuses consolations également au milieu des aléas qui ont marqué mon ministère comme Archevêque de Québec et Primat du Canada. Je suis convaincu que ces liens tissés par le Seigneur demeureront vivants et je prie Dieu de rendre fécond le sacrifice de ce départ en acceptant, de part et d’autre, sa volonté sur nos vies. Sa volonté n’est qu’Amour, je l’ai expérimenté au cœur de cette grande famille diocésaine que j’ai aimée et qu’il me coûte de quitter. [Read more…]

Hommage au cardinal Ouellet diffusé en rappel sur S+L

L’événement hommage au cardinal Marc Ouellet a lieu le 15 août à 15h en la basilique Sainte-Anne de Beaupré. L’archevêque émérite de Québec présidera une messe, que l’on imagine déjà haute en émotion, avec plusieurs confrères évêques, dont Mgr Pedro Lopez Quintana, nonce apostolique au Canada.

Télévision Sel + Lumière présentera en rappel la célébration hommage ce mardi 17 août à 15h30.

Samedi soir, ils étaient quelques centaines de jeunes venus saluer leur pasteur. Les témoignages vibrants de plusieurs d’entre-eux n’ont pas manqué de vérité et d’affection. Dans quelques jours, le cardinal Ouellet assumera ses nouvelles fonctions en tant que préfet de la Congrégation des évêques et président de la Commission pontificale pour l’Amérique Latine.

Si le bilan du siège de Marc Ouellet à Québec est mitigé pour plusieurs, force est de constater qu’il a su porter à l’attention de tous des enjeux importants (éducation catholique, dignité humaine, droit à la vie). Il faudra un peu de recul pour faire le bilan de tout ce brassage qui, espérons-le, aura susciter la réflexion et nourrit le désir d’adresser de front des questions qui, sans faire l’unanimité, méritent d’être présentées clairement et débattues ouvertement.

ÉCR: le cardinal Ouellet rappelle la position des évêques du Québec

« Qui sommes-nous? »

Célébration grandiose hier à la cathédrale Notre-Dame de Québec à l’occasion de la fête patronale de l’Église mère : l’Immaculée Conception. Une liturgie bien menée, comme l’équipe du diocèse de Québec sait très bien le faire. Et les prêtres avaient répondu nombreux à l’appel, puisqu’on avait organisé une journée pour eux à l’occasion de l’année du prêtre.

Parmi les moments fors de cette célébration, il faut souligner la remise de la médaille Pro Ecclesia et Pontifice à madame Anne Sigier qui fondait il y a 35 ans la maison d’éditions qu’elle a vendue cette année à Médiaspaul. Femme d’Église, femme de foi, Anne Sigier a publié plus de 500 ouvrages et nourri l’âme et l’esprit de milliers de lecteurs au Canada français et en Europe. La médaille remise par le Saint-Père par l’entremise du cardinal Ouellet a permis aux catholiques de Québec de rendre un vibrant hommage à celle qui est arrivée chez nous il y a 37 ans… un 8 décembre! 

L’autre moment fort de la célébration fut sans aucun doute l’homélie de l’archevêque de Québec. Du rôle de Marie dans l’histoire du Salut tel que présenté dans les Écritures – Marie qui coopère avec le Christ dans l’œuvre de la régénération de l’humanité, le cardinal a abordé un thème qui lui est chère, celui de l’identité catholique des Québécois. Il nous a ainsi invités à ne pas avoir peur d’être davantage missionnaires dans notre société. Voici un extrait de l’homélie du cardinal Ouellet prononcée hier soir : [Read more…]