Programmation spéciale Carême

Pour ce Carême 2012, nous vous proposons plusieurs emissions

une méditation de l’Evangile de St Jean avec Jean Vanier.  St Jean, une relation qui transforme
Cette série de 14 épisodes commence ce lundi 26 février jusqu’au 28 mai
lundi 20h  

– La Foi prise au mot qui donnera un approfondissement sur les sept dernières paroles du Christ
lundi 21h  

– Conférences de Carême 2012 à Notre Dame de Paris

Le thème de cette année « La solidarité : une exigence et une espérance »
C’est le thème choisi par le Cardinal André Vingt-Trois, archevêque de Paris pour ce Carême.
Chaque semaine, les conférences seront données par des personnalités différentes du monde des entreprises ainsi que des théologiennes et théologiens.
mardi  12h30

Mardi 28 février
Éthique chrétienne et vie en société
Par le cardinal Angelo SCOLA, archevêque de Milan.

Mardi 6 mars
Nouveau modèle du développement, nouveau mode de vie
Par Monsieur Emmanuel Faber, vice-président du Groupe Danone et
Soeur Cécile Renouard, religieuse de l’Assomption, théologienne.

Mardi 13 mars 2012
La finance est-elle un piège?
par Monsieur Jean-Pierre Jouyet, président de l’Autorité des Marchés Financiers et
le Père Gaël Giraud, s.j., théologien

Mardi 20 mars 2012
J’étais un étranger, et vous m’avez accueilli.
par Monsieur Jérôme Vignon, président de l’Observatoire national de la pauvreté et de l’exclusion sociale et Monseigneur Michel Dubost, évêque d’Évry

Mardi 27 mars 2012
Logement : quelles réponses durables à la crise ?
par Monsieur Philippe Pelletier, avocat, président du comité stratégique du Plan Bâtiment Grenelle et le Père Jacques Trublet, s.j., théologien

Mardi 3 avril 2012
Solidarité : réalisme et esprit
par Monsieur Andrea Riccardi, Fondateur de la Communauté de Sant’Egidio

Message du Pape pour la journée mondiale des migrants et des réfugiés

Dimanche prochain c’est la journée mondiale des migrants et des réfugiés. Cette année, le thème choisi par Benoit XVI est « Migrations et nouvelle évangélisation »

Voici le message du Pape dans son intégralité:


Chers frères et sœurs !

Annoncer Jésus Christ unique Sauveur du monde «constitue la mission essentielle de l’Eglise, tâche et mission que les mutations vastes et profondes de la société actuelle ne rendent que plus urgentes » (Exhort. apost. Evangelii nuntiandi, n.14). Aujourd’hui, nous ressentons même l’urgence de promouvoir, avec une force nouvelle et des modalités renouvelées, l’œuvre d’évangélisation dans un monde où l’élimination des frontières et les nouveaux processus de mondialisation rendent les personnes et les peuples encore plus proches, soit grâce au développement des moyens de communication, soit grâce à la fréquence et à la facilité avec lesquelles les déplacements de personnes et de groupes sont rendus possibles. Dans cette nouvelle situation, nous devons réveiller en chacun de nous l’enthousiasme et le courage qui poussèrent les premières communautés chrétiennes à être des annonciatrices intrépides de la nouveauté évangélique, en faisant retentir dans notre cœur les paroles de saint Paul: «Annoncer l’Evangile en effet n’est pas pour moi un titre de gloire; c’est une nécessité qui m’incombe. Oui, malheur à moi si je n’annonçais pas l’Evangile !» (1Co 9, 16).
Le thème que j’ai choisi cette année pour la Journée mondiale du Migrant et du Réfugié – «Migrations et nouvelle évangélisation » – découle de cette réalité. En effet, le moment présent appelle l’Eglise à accomplir une nouvelle évangélisation également dans le phénomène vaste et complexe de la mobilité humaine, en intensifiant l’action missionnaire tant dans les régions de première annonce que dans les pays de tradition chrétienne. [Read more…]

Diffusion du discours du Pape au corps diplomatique à 16h15

Aujourd’hui le pape Benoit XVI prononce son discours annuel au corps diplomatique près le Saint-Siège à l’occasion de la présentation des voeux pour 2012.

Diffusion de ce discours cet après-midi 16h 15

Claude Béland aux C du V: pour une économie solidaire


Obtenir le lecteur Flash pour voir cette vidéo.

Un an après les grandes remises en question provoquées par la crise économique, les choses ont-elles changées ? Comment sortir du statu quo ?

Claude Béland y va de suggestions dans son livre Plaidoyer pour une économie solidaire. L’ancien directeur général du Mouvement Desjardins parle du vide laissé par l’Église pour discerner le bien et le mal ainsi que des valeurs de partage qui doivent guider l’économie.

L’émission est disponible en ligne et sera diffusée en rappel samedi à 19h30 et 23h30.

S’engager au service de l’humanité ou l’authentique vocation au progrès

Caritas in VeritateIl fut une époque où la publication d’une encyclique, d’une encyclique à caractère social de surcroit, aurait eu une résonnance monstre sur toute la planète, spécialement dans les pays marqués d’une forte tradition chrétienne. La chose est moins évidente de nos jours. À l’ère de Twitter et de la nouvelle instantanée, il est de plus en plus difficile de se saisir d’un texte magistral, encore plus lorsqu’il s’inspire d’une Parole éternelle et d’une doctrine sociale qui se développe depuis plus d’un siècle. Caritas in Veritate ne déroge pas à cette ‘règle’. La troisième encyclique de Benoît XVI s’inscrit dans l’enseignement social de l’Église en mettant en évidence des éléments ou des balises qui peuvent aider à traverser la crise économique actuelle. Mais voilà, les pistes sont tellement nombreuses, que le lecteur peu finir par perdre le fil conducteur du document. En bref, quelques recommandations du Saint-Père:

  • résister à une réduction des systèmes de sécurité sociale ;
  •  soutenir les syndicats et le droits des travailleurs dans une économie marquée par la mobilité de la main d’œuvre ;
  • combattre la faim en investissant entre autres dans les infrastructures rurales ;
  • garantir un emploi stable pour tous comme objectif économique ;
  • protéger l’écologie de la planète
  • réduire la consommation d’énergie des pays riches
  • s’ouvrir à la vie (i.e. s’opposer à des mesures comme l’avortement et le contrôle des naissances) ;
  • investir davantage en éducation ;
  • s’opposer aux abus de la biotechnologie ;
  • réformer les Nations Unis ;
  • etc.

La liste est longue. Pour s’y retrouver, il faut retourner à la mesure de nos gestes et actions et de leur objectif: la personne humaine. Le Pape le rappelle avec force :

Je voudrais rappeler à tous, et surtout aux gouvernants engagés à donner un nouveau profil aux bases économiques et sociales du monde, que l’homme, la personne, dans son intégrité, est le premier capital à sauvegarder et à valoriser.  no 25

La personne humaine est le premier souci du Pape dans cette encyclique consacrée au «développement humain intégral dans la charité et dans la vérité». Elle est au cœur de l’enseignement social de l’Église. En consacrant son premier chapitre au message de Populorum progressio sur le développement des peuples, Benoît XVI fait plus qu’honorer la mémoire de Paul XI, il confirme les intuitions et interprétations de la donne mondiale faites par le défunt Pontife il y a 42 ans. À une exception près: la mondialisation annoncée s’est faite à une vitesse incroyable, beaucoup plus que ce que croyait Paul VI. Cette explosion de l’interdépendance planétaire s’appuie sur une technologie qui évolue toujours en s’appuyant sur des fonds quasi illimités, une course au progrès qui a toutefois oublié beaucoup de gens en cours de route. Elle nous a fait oublier que le progrès est une vocation (no 16). Qu’est-ce qu’une vocation sinon une manière de devenir ce que nous devons être: pleinement humain, pleinement à l’image de Dieu! C’est pour réaliser cette vocation que l’on retrouve les deux pôles de l’enseignement de Benoît XVI réunis : l’amour (la charité) dans la vérité. [Read more…]

C’est à cause de la crise…

20-propositionsDepuis 6 mois, cette expression ponctue la plupart de nos conversations. De quoi nous donner un sentiment d’impuissance. Cependant, de nombreuses personnes chrétiennes du secteur financier ne baissent pas les bras.

Parmi celles-ci, une équipe pluridisciplinaire européenne, réunie par Gaël Giraud, s.j., et Cécile Renouard, r.a., a élaboré plusieurs propositions concrètes pour contribuer à une réforme du capitalisme en profondeur. Cette initiative a abouti un livre, sorti en France récemment : 20 propositions pour réformer le capitalisme.

Ce livre porte la conviction que la crise peut être une occasion de refondation du système économique capitaliste pour faire face désormais aux défis de plus en plus pressants de la lutte contre la pauvreté, du changement climatique, de l’épuisement des ressources naturelles et de la mise en place d’un développement humain soutenable. Surtout « cet ouvrage est avant tout une invitation à la réflexion partagée » afin de susciter un débat. Vous pouvez y contribuer grâce au site : http://www.20propositions.com/