Le 16 octobre, une date importante pour le frère André

MONTRÉAL – Aujourd’hui, le 16 octobre, c’est la veille de la canonisation du frère André. C’est aussi le jour d’une coïncidence particulière, appelons cela une délicatesse de la Providence.

La première petite chapelle que le frère André a dédié à saint Joseph (Photo : Catholic Times Montreal)

La première petite chapelle que le frère André a dédié à saint Joseph (Photo : Catholic Times Montreal)

C’est à la même date, en 1904, que la première petite chapelle en bois, construite par le frère André en l’honneur de Saint-Joseph sur le Mont-Royal, à Montréal, a été inaugurée.

104 ans plus tard, jour pour jour, des milliers de personnes se retrouveront à nouveau sur cette colline – maintenant le site du plus gros oratoire dédié à saint Joseph au monde – pour rendre grâces à Dieu pour l’humble frère de Sainte Croix, dont la vie en Église a été jugée digne des plus grands témoignages de foi.

Il n’est pas certain que les autorités vaticanes aient été conscientes de la signification de cette date lorsqu’elles ont planifié la canonisation du frère André. Compte tenu du fait que cinq autres personnes seront également canonisées durant la même célébration, il est fort improbable que cette fin de semaine ait été choisie spécialement à cause du Frère André.

Quoi qu’il en soit, la coïncidence souligne magnifiquement cet événement historique pour l’Église Catholique du Canada et ne passe pas inaperçue pour les dévots du futur saint, qui y voient un clin d’œil du ciel à son égard.

Ce soir, l’Oratoire Saint-Joseph du Mont-Royal sera fébrilement animé par les prières anticipatoires de nombreuses personnes en attente de la canonisation du frère André, à Rome, dimanche matin.

Cette soirée débutera par une messe dans la crypte à 19h30, suivie d’une vigile avec luminaires, chants, adoration eucharistique et procession sur le site de l’Oratoire. Plusieurs personnes demeureront sans doute tout au long de la nuit et, à 4 heures du matin, regarderont la transmission en direct de la canonisation, sur écran géant dans la crypte. Des rapports sur ces événements de même que des réactions à la canonisation, de pèlerins rassemblés à l’Oratoire, seront affichés sur ce blog.

Le 16 octobre 1904, le frère André inaugurait officiellement sa petite chapelle, où plusieurs Montréalais et Montréalaises ont appris à connaître l’amour et la tendresse de Dieu.

Durant cette fin de semaine, l’Église offrira le frère André au monde, afin que de nombreuses autres personnes puissent, à leur tour, découvrir cette même tendresse et ce même amour de Dieu.