Winnipeg: l’autre G8 à suivre

SOMMET INTERRELIGIEUX MONDIAL 2010

 

World Religions Symbol - 1Ce mois de juin marque plusieurs évènements importants à l’échelle mondiale. Certains sont divertissants comme la coupe du monde de sport  de la FIFA, actuellement en cours en Afrique du Sud, le U.S. Open de Golf et le Championnat de Tennis de Wimbledon. D’autres, moins divertissants mais d’une importance magnanime, comme les Sommets des G8 et G20, ainsi que le Sommet des religions du monde, gravitent autour des thèmes cruciaux d’ordre global. D’autres conférences se font en marge des G8/G20, tel que Mon Sommet 2010, sommet international officiel des jeunes.

Sommets des G8 et G20, 2010 – Canada

Le Canada se prépare depuis janvier passé pour accueillir les Sommets des dirigeants du G8/G20, qu’il présidera durant l’année 2010. L’engagement des jeunes par le biais de Mon Sommet 2010 caractérise ce rassemblement international et démontre l’importance de leur participation, notamment en leur permettant de focaliser sur les questions qui les préoccupent, et d’autre part de les sensibiliser aux enjeux cruciaux en les montrant dignes de confiance.

Le G8 regroupe les pays les plus puissants économiquement dans le monde, dont le but principal vise le partenariat et le dialogue permettant aux pays membres de collaborer afin de trouver des solutions politiques concrètes.

Le Canada a joué un rôle important dans la création de ce groupe qui fut formé en marge du G7 (G8 sans la Russie). D’autre part, le G20, assemblée plus inclusive, a pour objectif principal d’assurer une stabilité financière internationale et de créer une plateforme de collaboration soutenable entre les pays industrialisés et émergents. Le G20 représente les deux tiers du commerce et de la population mondiale, et permet d’élargir l’envergure du dialogue en favorisant la concertation à l’échelle internationale, ce que le G8 ne permet pas. C’est pourquoi en 2009, une décision officielle a été prise qui aboutira au remplacement du G8 par le G20, en tant que concile économique international.

G8

Les pays du G8 comportent, l’Allemagne, le Canada, les États-Unis, la France, l’Italie, le Japon, le Royaume-Uni, la Russie et l’Union Européenne.

Le G8 organise un sommet annuel, qu’accueille un des pays membres.

Le Sommet du G8, précèdera celui du G20, et se déroulera le 25 juin dans la régions de Muskoka. Des discussions préalables encadrées sur les différents enjeux de la conférence des chefs d’États ou de gouvernement du G8 ont permis de focaliser ces prochains sommets sur des thèmes cruciaux. Parmi les préoccupations prioritaires la sécurité internationale, et plus précisément les menaces du terrorisme, de l’usage des armes de destruction massive, ainsi que de la criminalité organisée ; la dégradation irréversible de l’environnement, et la fragilité des États instables et vulnérables.

 

G20

Les pays du G20 comportent l’Afrique du Sud, l’Allemagne, l’Arabie Saoudite, l’Argentine, l’Australie, le Brésil, le Canada, la Chine, la Corée du Sud, les États-Unis, la France, l’Inde, l’Indonésie, l’Italie, le Japon, le Mexique, le Royaume-Uni, la Russie, la Turquie, et l’Union Européenne.

La réunion annelle du G20 se réalise en un triptyque : un sommet G20 des chefs d’État et de gouvernements (26-27 juin 2010 – Toronto, Canada), un autre sommet G20 financier qui rassemble ministres des finances et directeurs des banques centrales (23 avril 2010, Washington DC, É.-U.; 3-5 juin 2010, Corée du Sud), et un sommet d’envergure sociale, qui réunit les ministres de l’emploi (20-21 avril, 2010 – Washington DC, É.U.).

Pourquoi un Sommet des religions du monde ?

La religion constitue une des caractéristiques principales de la population mondiale, qui constitue plus de 91% de la totalité de ladite population. Dans des pays où l’État est séparé de la religion, ce sont les organismes religieux qui viennent en aide aux sociétés vulnérables et démunies, et ce à travers des initiatives charitables. D’où le rôle principal des religions dans la prise des décisions d’ordre global. Le sommet interreligieux mondial annuel a débuté en 2005, rassemble les dirigeants religieux du monde, et s’effectue juste avant les sommets G8-G20. Cette année le sixième sommet interreligieux mondial se tiendra en juin, du lundi 21 au mercredi 23 prochains, à l’Université de Winnipeg, dans la province du Manitoba au Canada. Ce timing n’est pas aléatoire, car les résultats de ce rassemblement interreligieux devraient, par principe, être pris en compte dans le sommet des G8-g20.

En effet, ce sommet sert de moyen pour vocaliser les préoccupations des nations et des sociétés marginalisées et vulnérables. Suite à une série de conférences et de dialogues des dirigeants religieux internationaux, une déclaration sera remise au G8 pour l’inclure dans la déclaration finale. Parmi les exemples concrets qui démontrent l’effet bénéfique d’un tel sommet sur les décisions globales du G8-G20, l’annulation de la dette des pays sous-développés et émergents, et ceci grâce aux efforts conjugués des dirigeants religieux.

Un ensemble de valeurs communes aux communautés religieuses est à l’origine de l’assemblée de religions du monde, dont la mission se focalise sur la lutte contre la pauvreté, la conservation durable des ressources naturelles et du patrimoine culturel, de l’instauration d’une paix durable. Les G8-G20 devraient s’engager à aligner leurs décisions et leurs actions avec ces principes et à actualiser cet engagement par des résultats concrets et mesurables dans divers domaines globaux tels que la justice, l’économie, l’économie, les changements climatique.

Parmi les religions représentées, le Christianisme, l’Islam, le Judaïsme, l’Hindouisme, le Bouddhisme, le Bahâïsme, le Sikhisme, parmi nombre d’autres, ainsi que des organisations internationales comme le Conseil des Églises du monde, World Vision Canada, et la Commission Vérité et Témoignage, pour nommer quelques unes. La présence des dirigeants chrétiens sera manifeste, avec des représentants ecclésiastiques et laïcs provenant de différentes régions du monde. De nombreux dirigeants représentant l’Église catholique occidentale et orientale participent aussi à ce sommet.

La révérende Dre Karen Hamilton, secrétaire générale du Conseil canadien des Églises préside ce Sommet précurseur du G8-G20 en Ontario, qui vise à inciter les gouvernements à se mobiliser de manière plus informée, et efficace afin de réaliser les objectifs de développement du millénaire. Ces objectifs ont été fixés par les Nations unies, et sont à atteindre d’ici 2015. Ils se traduisent principalement par une lutte internationale contre la pauvreté, l’analphabétisme, les maladies endémiques et la dégradation irréversible de l’environnement.

Une équipe de Télévision Sel et Lumière sera sur place pour vous transmettre les actualités du Sommet des religions du monde 2010.

 

Pour suivre le déroulement du sommet de plus près, surveillez Perspectives cette semaine et consultez notre blogue sur le site de S+L.

 

Vous pouvez aussi visiter la version française du site web Sommet des religions du monde 2010 : www.faithchallengeg8.com