N’est plus « monseigneur » qui veut !

De nouvelles normes ont été mises au point pour l’octroi des titres ecclésiastiques honorifiques dans les diocèses et de l’appellation « monseigneur ». La secrétairerie d’État du Saint-Siège a adressé une lettre circulaire aux nonciatures pour leur demander d’informer les épiscopats. Dorénavant, dans les diocèses, les titres ecclésiastiques honorifiques, accompagnés du qualificatif monseigneur, ne seront plus attribués qu’aux chapelains de Sa Sainteté, et uniquement aux prêtres âgés de plus de 65 ans.

L’appellation « monseigneur » continuera d’être liée à certaines charges importantes, par exemple à celle des évêques et des vicaires généraux des diocèses. Aucun changement en revanche en ce qui concerne la Curie romaine où les titres et qualificatifs de « monseigneur » sont reliés à certaines charges et au service requis. Pas de nouveauté non plus en ce qui concerne les décorations pontificales prévues pour les laïcs.

Ces nouvelles normes n’auront pas d’effet rétroactif. Ceux qui ont déjà reçu un titre pourront le garder. En 1968, déjà, Paul VI avait ramené à trois le nombre jusque là beaucoup plus important des titres ecclésiastiques honorifiques. La décision du Pape François se situe donc sur la même ligne, dans un souhait de simplification.

Radio Vatican