Semaine missionnaire à Angra dos Reis

1012210_10201502285020094_1506260655_nVoici le témoignage de Joseph Huynh Ngoc-Tri qui est parti avec la délégation de Montréal.

La semaine missionnaire à Angra dos Reis fut une des semaines missionnaires des plus mémorables de ma vie. Avant de partir pour le Brésil, je ne savais pas trop ce qui allait m’attendre à Rio, et surtout pour la semaine missionnaire dans les petites villes alentour. J’ai entendu que la sécurité serait un point auquel il faudra faire attention, que les pickpockets seraient présents, etc… Et tout ça a été réglé en 2 secondes. Les brésiliens, avec leur sourire contagieux, les grands bras ouverts, les yeux étincelants, la musique, criant notre pays Canada… incroyable !!! Et plus la semaine s’avance, j’ai découvert une autre définition du mot « missionnaire ». Être missionnaire n’est plus nécessairement être porteur de quelquechose à quelque part pour quelqu’un d’autre comme je croyais. Durant toute la semaine, les brésiliens m’ont montré un tout autre niveau de l’hospitalité, je n’ai jamais vu un accueil de cette qualité de toute ma vie, je parle de qualité du coeur bien sûr. Malgré leur pauvreté comparée à nos richesses, ces simples travailleurs, pécheurs, ouvriers d’Angra dos Reis… m’ont donné une belle leçon de la charité catholique, dans tout son sens. Générosité, simplicité et honnêteté ont été offerts à chaque moment avec une virtuosité incomparable. Ces gens simples ont été l’exemple vivant de l’Évangile. Un de mes amis dans la délégation canadienne a si bien décrit ces brésiliens: « ils nous ont montré et donné un avant-goût du ciel »… et il a dit cette remarque plus d’une fois. J’ai été missionnaire durant une semaine à Angra dos Reis, un missionnaire qui a été enseigné par les gens les plus simples, les plus généreux et surtout… ils témoignent un Évangile « vivant », « concret » et « réel ». Qu’est-ce que je pourrais bien demander de plus, je prie le Seigneur pour Lui dire combien je suis privilégié d’avoir eu la chance de goûter à une dimension si belle de sa Parole et aussi de Lui demander la grâce sur toute la population d’Angra dos Reis, un peuple qui vit vraiment l’Évangile à chaque jour.