Au-delà de la peur

Jean-Marie Vianney, curé d'ArsL’évangile d’aujourd’hui (Mt 14, 22-36) présente le récit de la tempête apaisée. Jésus s’adresse aux disciples dans la barque. Ils sont pris de peur en voyant Jésus marcher sur les eaux. Il leur dit : « Confiance! N’ayez pas peur!» Ces paroles furent reprises par un Pape bien connu en 1978. C’est ce même message que portait Saint Jean-Marie Vianney dont nous célébrons le 150e anniversaire du retour vers Dieu. Ce «n’ayez pas peur », ce «je suis avec vous toujours,» le Curé d’Ars le proclamait d’une façon spéciale à travers le sacrement du pardon. Plus de 100 000 pèlerins ont convergés vers le petit village français pendant la dernière année de ministère du saint prêtre. Ils allaient à la rencontre d’un prêtre ET à la rencontre de Jésus-Christ, parfois sans s’en douter. Croyaient-ils tous en l’amour du Père qui embrasse et embrase tout? Les conversions des cœurs à Ars au 19e siècle nous donne un aperçu de la grâce de la miséricorde et par-dessous tout, de cet Amour infini qui fait disparaître la peur.

Il y en a qui disent : “J’ai trop fait de mal, le Bon Dieu ne peut pas me pardonner”. C’est un gros blasphème. C’est mettre une borne à la miséricorde de Dieu, et elle n’en a point : elle est infinie.

Jean-Marie Vianney

Ayons une pensée et une prière spéciale à l’intention de tous les prêtres du monde. Qu’à la suite du curé d’Ars, leur patron, ils soient des témoins de l’amour infinie de Dieu pour l’humanité.