Viva il Papa!

Par Marilena Berardinelli

Il est difficile d’imaginer les JMJ sans la présence du Saint-Père. Bien sûr, l’expérience des JMJ dépasse quel pape que ce soit, néanmoins, sa présence confirme le fait que les jeunes sont une partie intégrale de l’Église et leur rassemblement est si important que le pape lui-même ne le manquerait pour rien au monde. En fait, c’est lui qui les invite à venir le rejoindre. Cela étant, il peut être facile pour les pèlerins de se faire prendre dans l’excitation de voir le Berger de leur Église, et pour plusieurs cela se produira une seule fois dans leur vie. Moi aussi, c’est vrai, je me suis rendue au JMJ de Rome en 2000 pour «rencontrer le pape». Après quatre heures d’attente à être prise en sandwich entre d’autres jeunes, j’ai pu me frayer un chemin dans la Place Saint-Pierre où, pendant trois heures, sous le soleil de plomb de Rome, j’ai tenu vigile près de la barricade pour avoir un aperçu de Jean-Paul II.

La JMJ de Toronto fut une expérience semblable à Rome. Je dois admettre que ma perspective fut tout à fait autre pour cette JMJ australienne. Ma passe média avec Sel + Lumière me permet de passer devant les longues files d’attente pour me trouver une place tout juste à droite de la scène principale, une place que, cette fois-ci, je n’avais pas eue à réserver des heures plus tôt comme bien des pèlerins l’avait fait. Cette position, privilégiée je l’admets, m’a permis d’avoir une perspective nouvelle sur la JMJ. Le Saint-Père était tout près, mais je voyais en même temps les dizaines de milliers de pèlerins qui scandaient des « BEN-E-DETTO». Ce sont les pèlerins qui ont capté mon attention au cours de cette JMJ et c’est leur joie, une joie authentique d’être ici à Sydney, qui m’a émue aux larmes. Leur ferveur me rappelle ce que l’Esprit a fait surgir en moi à Rome en 2000 : un amour de l’Église qui ne peut être contenu entre quatre murs ou par quiconque. Pour tous les anciens pèlerins des JMJ pour qui Sydney 2008 est un pèlerinage virtuel, je prie que l’esprit des JMJ transcende les distances qui vous séparent de ce continent austral et que les images, vidéos et témoignages des pèlerins ici vous ramènent à cette JMJ qui vous a marqués et réveillent en vous les grâces de cette expérience.

Photos: WYD 2008/Getty Images