De commencement en commencement

par Sébastien Lacroix

‘Déjà!’ disent les uns, ‘enfin!’ disent les autres. Même si je ne me rendais pas à l’école ce matin, et ça me manquait un peu, il y avait une atmosphère de rentrée dans nos studios. Les séminaristes qui nous ont aidés depuis juin sont retournés au séminaire. Pour eux, c’est une autre année d’étude et de discernement qui débute, sous la mouvance de l’Esprit et de la vie communautaire qu’ils ont la chance de vivre. Les jeunes hommes ont fait place au retour de plusieurs personnalités de S+L. Sœur Marie-Noëlle est de retour de France après une virée dans ses terres natales. Gillian est de retour d’Australie où elle travaillait à l’organisation des JMJ. Justyna, l’épouse de Jasmin, est de retour de congé de maternité… Bref, l’atmosphère était presqu’à la fête, aux retrouvailles.

Je pensais donc ce matin à tous ceux et celles qui retournent à l’école aujourd’hui. Professeurs, élèves, et je me revoyais à mon premier jour au secondaire. Que de nervosité, que d’appréhension, mais aussi que d’excitation à l’idée d’entrée dans la ligue des grands. Le sentiment était semblable lors de mon entrée au cégep. Je ne vous dis pas en quelle année c’était.

Il y  a toujours une certaine anticipation de la rentrée. Ce sentiment qui vous empêche de dormir la nuit d’avant, mais qui fait quand même qu’on se réveille du bon pied, content.

La rentrée est aussi la réalisation que notre vie est faite de départs et de commencements.

Nouveaux projets, nouvelle carrière, nouvelle ère. Dans nos diocèses, c’est le début d’une nouvelle année pastorale. Les liturgies dominicales reprennent un peu de tonus, les chorales sont de retour. Les catéchètes préparent leurs activités pour des centaines de jeunes et leurs parents. Certains d’entre-eux militent contrent le nouveau programme d’éthique et de culture religieuse et jonglent avec l’idée de retirer leur enfant de ce cours… Bref les défis ne manquent pas.

Il y a aura donc beaucoup à faire et beaucoup à suivre cet automne. Pour parvenir à réaliser tout ce que l’on souhaite, pourquoi ne pas vivre notre  ‘rentrée’ avec le Seigneur. Lui qui ne prend jamais congé était là tout au long de nos vacances. Sûrement qu’Il est heureux de nous retrouver et de nous accompagner sur ces chemins de nouveautés.

Bonne rentrée!