Le Pape François loue la figure de sainte Françoise-Xavière Cabrini

« Les grandes migrations d’aujourd’hui ont besoin d’un accompagnement plein d’amour et d’intelligence comme ce qui caractérise le charisme cabrinien, en vue d’une rencontre des peuples qui enrichisse tout le monde et génère union et dialogue et non séparation et hostilité.» Le Pape François rend hommage à la mémoire de sainte Françoise-Xavière Cabrini, patronne des migrants, et fondatrice des Missionnaires du Sacré-Cœur de Jésus, à l’occasion du centenaire de sa mort.

Il a envoyé le 29 août 2017 une lettre, rendue publique seulement ce mardi 19 septembre, à la Supérieure générale de la congrégation à l’occasion de l’assemblée générale qui se tient à Chicago jusqu’au 23 septembre. Dans ce message, le Pape revient sur le parcours et l’œuvre de cette Italienne, née en 1850 en Lombardie, envoyée aux États-Unis par Léon XIII pour y assister les émigrés italiens. Elle meurt en 1917 dans son pays d’adoption dont elle deviendra la première sainte, en 1946.

Un charisme singulier

« Former et envoyer dans le monde entier des femmes consacrées, avec un horizon missionnaire sans limites, pas simplement comme des auxiliaires d’instituts religieux ou de missionnaires hommes, mais avec son propre charisme de consécration féminine, tout en étant pleinement et totalement disponibles à collaborer avec les Églises locales et les différentes congrégations qui se consacraient à l’annonce de l’Évangile ad gentes » : c’est ainsi que le Pape François décrit la vocation de sainte Françoise-Xavière Cabrini.

Il salue le nombre et l’importance des œuvres lancées durant sa vie en Italie, en France, en Espagne, en Grande-Bretagne, aux États-Unis, en Amérique centrale, en Argentine et au Brésil. Aujourd’hui, « les déplacements conséquents de populations, et les tensions qu’ils génèrent inévitablement, font de Mère Cabrini une figure singulièrement actuelle ». François loue le lien qu’elle a su instituer entre l’attention aux situations de pauvreté et de fragilité, et la sensibilité culturelle qui a permis de raviver chez les émigrés la tradition chrétienne.

Le Pape apprécie aussi la manière dont, à travers ce retour à la religion, la sainte a su ouvrir des routes pour que les émigrés puissent s’intégrer pleinement dans la culture des pays d’accueil. « Les émigrés italiens furent accompagnés des Mères missionnaires pour être pleinement italiens et pleinement américains » écrit-il notamment. « La vitalité humaine et chrétiennes des émigrés devint ainsi un don pour les Églises et les peuples qui accueillent ». La vocation universelle de sainte Françoise-Xavière est ainsi la vocation de « chaque chrétien et de chaque communauté des disciples de Jésus ».

Source: http://fr.radiovaticana.va/news/2017/09/19/le_pape_fran%C3%A7ois_loue_la_figure_de_sainte_fran%C3%A7oise-xavi%C3%A8re/1337649

Laisser un commentaire

*