Le chapelet aujourd’hui…

Prier le chapelet. Autrefois prière privilégiée pour plusieurs, on se demande aujourd’hui quelle est la place du chapelet dans nos vies spirituelles.

Sur la place publique, la seule mention du mot chapelet fait surgir les pires préjugés sur la prière des pauvres et des petits. Qui aujourd’hui pourrait prier cette prière moyenâgeuse répétivive?

Il est désolant que le chapelet ne fasse plus partie de la vie de prière de beaucoup de catholiques, car sa répétion amène au contraire un esprit médidatif différent d’autres types de prières.

Je crois personnellement que cette prière mariale est à inclure dans son régime de méditation. Je le prie de façon occasionnelle, oui, mais il s’agit toujours d’un beau moment de dévotion à Marie. J’essaie également à quelques reprises durant l’année de faire des neuvaines en priant le chapelet.  Je dois goûter à chacun des mots récités ou faire une pause pour pouvoir apprécier de nouveau la richesse de cette prière.

Il y a plusieurs façons de prier le chapelet: en privé, en famille ou en groupe de prière. La radio a été longtemps (et encore aujourd’hui) un médium utilisé pour prier en communion le chapelet.

Aujourd’hui, Sel + Lumière lance sa série « Le chapelet en Terre sainte » où vous pouvez vous joindre à cinq jeunes (dont l’auteur de ces lignes) pour prier les quatres mystères du rosaire dans les lieux où vécurent Jésus et Marie il y a 2000 ans. Une magnifique production maintenant diffusée tous les jours à 6h30 et 9h30 et en supplément, le jeudi à 19h35 pour une prière en famille.

J’espère que cette production vous aidera à apprécier cette prière à laquelle Jean Paul nous a si souvent invités.

Jasmin