Profonds témoignages aux JMJ

IMG_1255Ce mercredi matin à Rio de Janeiro les pèlerins ont eu l’occasion d’approfondir le thème de ces 28 èmes Journées Mondiales de la Jeunesse : « Allez ! de toutes les nations, faites des disciples ». Plus de 260 catéchèses ont été données par des cardinaux et des évêques, aux pèlerins réunis par groupes linguistiques. A l’église du Christ Redempteur c’est Mgr Riocreux qui accueillait les jeunes francophones, venus du Canada, de France, d’Afrique et de Belgique. La rencontre a débuté par un temps de louange, et s’est poursuivie par des témoignages. Deux jeunes filles ont notamment évoqué leur expérience des journées missionnaires, où elles ont rencontré des prisonniers. Une expérience « très touchante » confie l’une d’entre elle, qui dit « avoir vraiment vu en eux le visage du Christ ».

IMG_1251Autre témoignage, plus fort encore, celui de Noé, un jeune africain, séminariste, né il y a 27 ans… sans bras. « C’est au cœur de ma vulnérabilité, au cœur de ma blessure que j’ai vraiment découvert que le Seigneur avait un projet d’amour pour moi, lance cet homme avec un grand sourire. Et pour illustrer ce qu’il appelle un « miracle intérieur », Noé raconte que pour lui, avoir des bras est un cauchemar. Aux médecins qui lui disent que la médecine aujourd’hui lui permet d’avoir des bras, il répond « Que voulez-vous que je fasse avec des bras ? C’est comme si vous on vous rajoutait deux bras de plus. Me mettre des bras ça reviendrait à  dire que le Seigneur a fait une erreur en me créant, or il m’a créé avec amour, par amour, pour l’amour. Et j’ai vraiment saisi que Dieu est bon, et parce qu’il est bon, il m’a créé tel que je suis ».

Les catéchèses se poursuivront chaque matin dans les paroisses de Rio de Janeiro jusqu’à Vendredi. Pour ces temps de rencontres, plus de 250 évêques venus du monde entier donneront aux jeunes des éléments de réflexion. L’occasion pour eux d’approfondir leur foi, en cette année de la foi.