Les catholiques et le repas de Seder au cours du Carême

En réponse à de nombreuses demandes qui ont été envoyées à Télévision Sel + Lumière concernant la pratique du repas du Seder parrainé par des communautés catholiques pour des catholiques, je tiens à partager quelques lignes directrices qui peuvent être utiles.

SederIl n’est pas rare de voir des paroisses catholiques, des programmes de formation ou d’enseignement religieux, être les hôtes d’un repas du Seder. L’intention est de montrer le lien entre l’Eucharistie et la Pâque juive. S’il est vrai qu’il existe un lien intime entre l’Eucharistie et la Pâque, nous ne pouvons saisir complètement la compréhension catholique de l’Eucharistie sans une compréhension de base de l’expérience de l’Exode / Pâque. Ce n’est pas par hasard si lors de la messe de la Cène du Seigneur, la première lecture porte sur l’événement Exode / Pâque. Ce n’est également pas un hasard si le Samedi Saint, dans la Proclamation de Pâques (l’Exsultet), nous entendons les mots: «C’est la fête de notre Pâque! »

Il existe cependant de sérieuses préoccupations à propos des reconstitutions catholiques du repas du Seder .

D’abord et avant tout, le repas du Seder est un rituel juif sacré. Que les catholiques miment ou mettent en scène ce rituel sacré est irrespectueux de la tradition juive. Imaginez si les juifs ou les musulmans reconstituaient une messe catholique! Le repas du Seder est une tradition juive que les catholiques doivent connaître seulement s’ils ont le privilège d’être accueillis à une table de la Pâque juive.

Deuxièmement, nous ne savons pas avec certitude si Jésus a célébré un Seder avec ses disciples la veille de sa mort. Les évangiles synoptiques indiquent que Jésus célébrait la Pâque avec ses disciples, mais nous ne savons pas avec certitude comment était célébrée la Pâque juive au premier siècle. Enseigner que Jésus a mangé un repas du Seder à la dernière Cène peut induire en erreur et confondre les gens.
Troisièmement, l’Église catholique n’a pas approuvé le repas du Seder comme rituel public ou comme dévotion. Une paroisse qui est l’hôte d’un repas du Seder peut donner l’impression que l’Église approuve de telles pratiques, alors que ce n’est pas le cas.

Si les catholiques veulent en apprendre plus sur le repas du Seder, ou participer à un tel rituel, je recommande aux prêtres, agents de pastorale et catéchètes les points suivants :

  1. Les catholiques peuvent collaborer avec la communauté juive pour inviter des conférenciers qui pourraient expliquer le repas du Seder à un groupe de catholiques de la paroisse. Des dispositions pourraient être prises afin que des paroissiens puissent se joindre aux membres de la communauté juive lorsqu’ils célèbrent le repas de Seder.
  2. Il est encourageant que les catholiques veuillent découvrir leurs racines juives et une telle éducation contribuera à améliorer les relations catholiques-juives. Je vous encourage à aller de l’avant tout en ayant toujours une attitude qui soit respectueuse de nos frères et sœurs juifs.
  3. Je vous suggère aussi de lire ce que les évêques américains ont écrit à ce sujet dans l’important document: « La Miséricorde de Dieu subsiste à jamais: Lignes directrices sur la présentation des Juifs et du judaïsme dans la prédication catholique (1988) » [Read more…]