VIIe Rencontre mondiale des familles: visite à Varese

En cette deuxième journée de la VIIe Rencontre mondiale des familles, nous avons passé l’après-midi à Varese, une ville située non loin de Milan. À notre grande surprise, cette escapade a pris une couleur canadienne tout en nous  amenant au cœur de la réalité de la famille. En effet, en visitant le Collège De Filippi, nous avons eu la chance de visionner des vidéos et des témoignages provenant de familles très importantes.

L’une d’elles est la famille de sainte Gianna Beretta Molla. Sainte Gianna est l’une des saintes les plus modernes de notre temps. Elle  a vécu de 1922 à 1962. Sainte Gianna est née à Magenta à l’extérieur de Milan. Sa vie a été dédiée au service du Christ et au service des autres en tant que médecin, mère et épouse. Elle est décédée en donnant naissance à sa dernière fille Gianna Emanuela. Elle avait alors  dit : « Si vous devez choisir entre la vie de l’enfant et la mienne n’hésitez pas ! Et j’insiste : choisissez l’enfant ». Gianna Beretta Molla a été béatifiée par le Pape Jean-Paul II en 1994 (durant l’année de la famille!) et canonisée en 2004, en présence de son mari Pietro et de ses trois enfants.

Cet après-midi, l’une des vidéos présentées était le documentaire sur saint Gianna produit par Télévision Sel & Lumière (nous étions si fiers d’être canadien!). Ensuite, le fils de sainte Gianna, Perluigi Molla, a rendu un témoignage sur la vie de sa mère et de sa famille. Il nous a raconté  que sa mère était une pionnière puisqu’elle vivait un sain équilibre entre le travail, la famille et la foi. C’était très inspirant d’entendre un fils parler ainsi de sa sainte mère et de partager avec nous sa façon d’être. Elle est un véritable exemple de sainteté.

Sainte Gianna fut la dernière sainte que le Bienheureux Jean-Paul II a canonisée avant sa mort. Perluigi  Molla se plaît à  imaginer qu’elle fut la première à l’accueillir au ciel! Laura et Gianna Emanuela, les filles de sainte Gianna, étaient aussi présentes. À la toute fin du visionnement, Gianna Emanuela nous a invités à prier. La plus grande grâce de la journée nous fut donnée lorsque nous avons rencontré les trois enfants de sainte Gianna. Une de ses filles, Gianna Emanuela,  nous a même remis des reliques de sa mère en nous assurant de ses prières.

Le deuxième témoignage de famille fut tout aussi émouvant. Il s’agissait d’une famille d’artistes; le père étant le ténor italien très connu: Silvio Scarpolini. La famille entière (5 enfants) nous a parlé de l’importance de la famille à travers de beaux chants.  Une jeune adolescente, pour sa part, nous a entretenu de l’importance de Dieu dans sa vie et de toutes les grâces qu’elle a reçues. Tous les membres de la famille travaillent  dans le domaine des arts : la musique, le théâtre et la danse.

Un autre témoignage nous fut retransmis par vidéoconférence. Il s’agissait d’un joueur de soccer très connu en Argentine : Javier Zanetti accompagné de sa femme. Il nous a parlé de l’importance de faire des sacrifices afin de mettre la priorité sur la famille. C’était impressionnant de voir de telles personnalités parler avec un regard de foi. Javier Zanetti nous a même confié comment il avait amené certains de ses coéquipiers à se convertir au catholicisme!

Nous rentrerons à Milan assez tard ce soir. Mais déjà, nous avons hâte de voir ce que demain nous réserve.

Ciao Varese!

Marie et André Brunet