Les piliers de notre Église

Par le père Thomas Rosica, C.S.B.

Directeur général, Télévision Sel + Lumière 

 

Pierre et Paul se séparentL’Église célèbre le 29 juin la fête de deux grands apôtres en les personnes de Pierre et Paul. Selon la tradition, les deux apôtres furent enlevés de leur cellule dans la prison Mamertino de Rome puis séparés dans la matinée du 29 juin de l’an 64 A.D. De nombreux artistes se sont penchés sur leurs adieux en représentant la dernière étreinte des deux amis. La légende dorée rapporte leur dernier échange :Paul dit à Pierre : «La paix soit avec toi, pierre angulaire des églises et berger des brebis et des agneaux du Christ ! » Et Pierre à Paul : « Vas en paix, prêcheur vertueux, médiateur et leader du salut du juste ! »

Pierre fut conduit au cirque de Néron où il fut crucifié à l’envers alors que Paul fut emmené à l’extrémité est de la ville connue sous le nom de Tre Fontane. Ce nom rappelle la légende de la décapitation de saint Paul, dont la tête aurait rebondi trois fois sur le sol, créant ainsi trois fontaines d’eau.De part leur basilique respective, le lien entre les deux saints est également évident. L’empereur Constantin a construit les six premières églises chrétiennes à Rome entre 313 et 328 dont la basilique Saint-Pierre et la basilique Saint-Paul-hors-les-murs. Cinq de ces églises faisaient face à l’Est, ce qui était commun à cette époque. Saint-Paul était orientée vers l’Ouest afin que, d’une extrémité à l’autre de la ville, les deux basiliques veillent sur les brebis de leur ville. Je me demande si les deux s’aimaient en tant qu’amis? En temps normal, Pierre et Paul se seraient probablement évités.

Pierre était pécheur sur la mer de Galilée et Paul un intellectuel formé par la tradition grecque. Jésus les a réunis afin qu’ils soient signe pour son église au sein de laquelle des êtres humains de tous horizons trouveraient un nouvel endroit qu’ils considéreraient chez eux.  Le périple de Pierre passa de la faiblesse du reniement à une fidélité solide comme le roc. Il nous a donné l’ultime témoignage de la croix. Le pèlerinage de Paul lui, passe de la persécution aveugle au feu de l’annonce d’une Bonne Nouvelle. Ensemble, ils ont œuvré pour bâtir l’église. Ensemble, ils ont rendu témoignage au Christ et ensemble ils ont souffert la mort de leur Seigneur. Paul mourut par l’épée alors que Pierre fut crucifié la tête en bas. Ce qui les unissait transcendait toute différence. Pour eux, avoir un aperçu de la véritable identité de Jésus amenait de nouvelles exigences et de nouvelles responsabilités.

Pierre et Paul nous ont appris la grandeur de l’engagement chrétien.

Être avec Pierre signifie préserver l’unité de l’église chrétienne.Échanger avec Paul signifie proclamer la Parole de Dieu à l’état pur.Leur passion était de proclamer l’évangile du Christ.Ils s’étaient engagés à créer une place pour chacun au sein de l’église du Christ et leur loyauté fut valide jusqu’à la mort. Ils n’avaient pas peur. Quels sont, selon nous, nos responsabilités et nos engagements face à notre déclaration de foi en Jésus? Pierre et Paul sont pour nous des fondations solides, ils sont des piliers de notre Église. Prions afin d’avoir ne serait-ce qu’un peu de leur audace, leur génie, leur force, leur courage et leur engagement dans nos propres vies.