Silence et Parole: chemin d’évangélisation

En cette fête de St François de Sales, patron des journalistes, voici le message du Pape pour la 46e journée mondiale des communications sociales :

« Silence et Parole: chemin d’évangélisation »

Chers frères et sœurs,

A l’approche de la Journée Mondiale des Communications Sociales 2012, je désire partager avec vous quelques réflexions sur un aspect qui malgré son importance, est quelquefois négligé dans le processus humain de la communication. Il s’agit du rapport entre silence et parole dont l’importance doit être particulièrement soulignée aujourd’hui. Silence et parole sont deux moments de la communication qui doivent s’équilibrer, se succéder et se compléter pour parvenir à un dialogue authentique et à une profonde proximité entre les personnes. Lorsque parole et silence s’excluent mutuellement, la communication se détériore, soit parce qu’elle provoque un certain étourdissement, soit au contraire parce qu’elle crée un climat de froideur; lorsque, en revanche, ils se complètent harmonieusement, la communication acquiert valeur et cohérence.
Le silence fait partie intégrante de la communication et sans lui aucune parole riche de sens ne peut exister. Dans le silence nous écoutons et nous nous connaissons mieux nous-mêmes ; dans le silence, la pensée naît et s’approfondit, nous comprenons avec une plus grande clarté ce que nous voulons dire ou ce que nous attendons de l’autre, nous choisissons comment nous exprimer. Se taire permet à l’autre personne de parler, de s’exprimer elle-même, et à nous de ne pas rester, sans une utile confrontation, seulement attachés à nos paroles ou à nos idées. Ainsi s’ouvre un espace d’écoute mutuelle et une relation humaine plus profonde devient possible. Dans silence, par exemple, se saisissent les instants les plus authentiques de la communication entre ceux qui s’aiment : le geste, l’expression du visage, le corps comme signes qui révèlent la personne. Dans silence, la joie, les préoccupations, la souffrance parlent et trouvent vraiment en lui une forme d’expression particulièrement intense. Le silence permet donc une communication bien plus exigeante, qui met en jeu la sensibilité et cette capacité d’écoute qui révèle souvent la mesure et la nature des liens. Là où les messages et l’information sont abondants, le silence devient essentiel pour discerner ce qui est important de ce qui est inutile ou accessoire. Une réflexion profonde nous aide à découvrir la relation existante entre des événements qui à première vue semblent indépendants les uns des autres, à évaluer, à analyser les messages ; et cela permet de partager des opinions pondérées et pertinentes, donnant vie à une connaissance authentique partagée. Il est donc nécessaire de créer une atmosphère propice, comme une sorte d’« écosystème » qui sache équilibrer silence, parole, images et sons. [Read more…]

Faire le bilan de nos moments de silence

Demain, lors de la fête de saint François de Sales, patron des journalistes, le pape Benoît XVI publiera son message pour la Journée Mondiale des Communications sociales. C’est un moment opportun de revoir le thème de cette journée , Silence et Parole : chemin d’évangélisation.

Congresso-TorchiaEn mettant l’emphase sur le silence, l’Église a réussi un coup de maître. Comme elle le fait souvent, elle a saisi exactement ce dont a besoin une grande partie de la population. Certes, nous avons tous besoin d’une ample dose de silence dans nos vies quotidiennes ; mais c’est souvent ceux et celles d’entre nous qui œuvrent dans le monde des communications qui croulent le plus sous la pression de la vitesse des technologies et des nouvelles. En général, les communicateurs professionnels s’efforcent de sentir constamment le pouls de la culture, des nouvelles, des nouveautés, des courriels, des opinions etc. L’on peut dire que cela fait partie du métier. Pas facile de s’arrêter. .

Voilà ma vie depuis l’âge de 13 ans! – lorsque j’ai commencé à travailler les étés au centre de presse du Stade Jarry à Montréal. Il n’y a pas une semaine qui passe sans que je réalise à quel point j’ai une dépendance par rapport à la technologie et les médias : le téléphone, l’internet, l’iPhone, les « applications » des journaux sur mon iPhone etc. Le pire, c’est qu’emporté par le train-train quotidien, je ne me rends pas facilement compte du manque d’équilibre ou de communion avec le créateur. Ce n’est justement que dans les moments de silence que l’on s’aperçoit qu’il manque quelque chose de gros. Il manque cette communication vivante et inspirante avec Dieu le Père – un dialogue qui se fait principalement dans le silence et la quiétude. Cherchons nos meilleurs moments de silence. Est-ce à l’aube, dans nos prières, ou avant de se coucher? Pour trouver des réponses à ces questions n’hésitons pas à être créatifs! Prenons en considération de nombreuses opportunités et parlons-en aux amis, collègues, religieux, prêtres etc.

Pour moi, les médailles, le chapelet dans la poche, les expressions simples en arabe de mes ancêtres Incha’Allah et El Hamdu l’Allah, le signe de la croix et les chants me rappellent ce besoin de silence et de contemplation dans ma vie.

Aujourd’hui, prions pour tous les journalistes et les professionnels en communications – ceux et celles qui vivent au plein cœur de notre société hyper-connectée et qui continuent tant à influencer le monde par leurs articles, chroniques, blogues, reportages etc. Que le message du Saint-Père nous rejoigne cette année plus que jamais !

Lecture additionnelle :

http://www.pccs.va/pccs/documenti/gmcs/index_fra.htm

Message du Pape pour la journée mondiale des migrants et des réfugiés

Dimanche prochain c’est la journée mondiale des migrants et des réfugiés. Cette année, le thème choisi par Benoit XVI est « Migrations et nouvelle évangélisation »

Voici le message du Pape dans son intégralité:


Chers frères et sœurs !

Annoncer Jésus Christ unique Sauveur du monde «constitue la mission essentielle de l’Eglise, tâche et mission que les mutations vastes et profondes de la société actuelle ne rendent que plus urgentes » (Exhort. apost. Evangelii nuntiandi, n.14). Aujourd’hui, nous ressentons même l’urgence de promouvoir, avec une force nouvelle et des modalités renouvelées, l’œuvre d’évangélisation dans un monde où l’élimination des frontières et les nouveaux processus de mondialisation rendent les personnes et les peuples encore plus proches, soit grâce au développement des moyens de communication, soit grâce à la fréquence et à la facilité avec lesquelles les déplacements de personnes et de groupes sont rendus possibles. Dans cette nouvelle situation, nous devons réveiller en chacun de nous l’enthousiasme et le courage qui poussèrent les premières communautés chrétiennes à être des annonciatrices intrépides de la nouveauté évangélique, en faisant retentir dans notre cœur les paroles de saint Paul: «Annoncer l’Evangile en effet n’est pas pour moi un titre de gloire; c’est une nécessité qui m’incombe. Oui, malheur à moi si je n’annonçais pas l’Evangile !» (1Co 9, 16).
Le thème que j’ai choisi cette année pour la Journée mondiale du Migrant et du Réfugié – «Migrations et nouvelle évangélisation » – découle de cette réalité. En effet, le moment présent appelle l’Eglise à accomplir une nouvelle évangélisation également dans le phénomène vaste et complexe de la mobilité humaine, en intensifiant l’action missionnaire tant dans les régions de première annonce que dans les pays de tradition chrétienne. [Read more…]

Paroles faites chair : Réflexions bibliques pour l’Année B

Pour agrandir l’image, cliquez sur celle-ci.

Paroles faites chair, réflexions bibliques pour l’Année B. Volume II

Ce livre est le recueil de toutes les réflexions bibliques du Père Thomas Rosica, notre directeur et éminent spécialiste des Ecritures Saintes. Des lecteurs de partout à travers le monde ont répondu à son message positif de la foi catholique.

Cette publication est une excellente ressource pour les évêques, les prêtres et les diacres qui préparent des homélies.
Mais plus important encore, elle nourrira la foi de tous ceux qui participent à la messe, à l’église ou de la maison.
Une bonne ressource pour ceux et celles qui apportent la communion aux malades, ce livre explique la signification des lectures en utilisant souvent les écrits du pape et des saints. Un cadeau idéal !

Paroles faites chair : Réflexions bibliques pour l’Année B sera mis en vente en début d’année 2012 par le service des publications de la Conférence des évêques catholiques du Canada CECC: http://www.cccbpublications.ca/site/index.php?option=com_virtuemart&page=shop.product_details&flypage=&category_id=16&product_id=1772&Itemid=76&lang=eng