Neuvaine de prière pour la République démocratique du Congo

L’ Aide à l’Église en Détresse (AED) lance une neuvaine de prière
de dimanche 16 au 24 décembre pour prier pour la paix en République démocratique du Congo.
Depuis des semaines, la situation est explosive dans l’est du Congo qui regorge de ressources naturelles. La population fuit les conflits armés d’une violence inimaginable entre différents acteurs politiques, des leaders militaires et des groupements d’intérêts.
Le Pape Benoît XVI a exhorté la communauté internationale d’entrer en action demandant de l’aide pour les réfugiés qui manquent de tout.

L’ Aide à l’Église en Détresse a accordé une aide d’urgence aux réfugiés à l’Est du Congo.

Elle invite à la suivre sur Facebook où seront déposées les prières pour chacune des neuf journées.

Pour en savoir plus, visiter le site: acn-aed-ca.org
ou téléphoner au 1-800-585-6333 

 

 

Ecclesia in America: messe d’ouverture du congrès international

Dimanche 9 décembre 2012 a eu lieu la messe d’ouverture du Congrès national à l’occasion du 151e anniversaire du synode des évêques sur l’Amérique en la basilique St Pierre de Rome.
Le cardinal Marc Ouellet, Préfet de la Congrégation pour les évêques et Président de la Commission pontificale pour l’Amérique latine a prononcée l’homélie. La voici dans son intégralité:

« Peuple de Dieu, voici que le Seigneur va venir pour sauver tous les hommes. Le Seigneur fera retentir sa parole pour la joie de votre cœur »

Accueillons, chers amis, cette promesse de Dieu qui résonne au cœur de l’Avent et qui nous remplit déjà d’espérance et de joie. Accueillons-la joyeusement dans la foi de Pierre et de Marie, au centre de la catholicité, en portant ici les intentions de l’Amérique et sa réponse à l’appel du pape Jean Paul II:
« Désormais au seuil du troisième millénaire chrétien, et en un temps où sont tombées de nombreuses barrières et frontières idéologiques, l’Église ressent comme un devoir inéluctable d’unir spirituellement, et davantage encore, tous les peuples qui forment ce grand continent et, en même temps, dans le cadre de la mission religieuse qui lui est propre, d’impulser un esprit solidaire entre eux tous . »

Animés par cette vision prophétique du Bienheureux Jean-Paul II et engagés dans sa réalisation, nous voici rassemblés, évêques, prêtres, religieuses et laïcs pour faire le point sur la mise en œuvre de l’Exhortation apostolique post-synodale Ecclesia in America. Je suis très heureux de vous saluer tous et de vous remercier chaleureusement d’avoir accepté l’invitation de la Commission pontificale pour l’Amérique latine, secondée généreusement par la Fraternité des Chevaliers de Colomb, et de consacrer quelques jours de cet Avent 2012 à la recherche d’une communion plus profonde et d’une solidarité plus grande entre nos Églises particulières d’Amérique. [Read more…]

Un « nuage de témoins »


Le pape Benoît XVI canonise trois nouveaux saints
provenant de pays où sont présents les Chevaliers de Colomb

Par le père Thomas Rosica, c.s.b..

Le dimanche de la Journée mondiale des missions, le 21 octobre à Rome durant le synode sur la nouvelle évangélisation, le pape Benoît XVI a canonisé sept nouveaux saints et saintes. Parmi les élus se trouvaient deux martyrs (un jésuite français missionnaire à Madagascar et un jeune laïc des Phillipines); un prêtre italien, fondateur d’ordre et une religieuse française, fondatrice de communauté; deux femmes laïques (une autochtone d’Amérique du Nord et une Allemande); ainsi qu’une religieuse allemande qui a oeuvré dans une colonie de lépreux.

Trois des personnes canonisées passaient leurs vies dans des pays où sont présents actuellement les Chevaliers de Colomb.

STE MARIANNE COPE : MÈRE DES PERSONNES REJETÉES

Mère Marianne Cope (1838-1918), autrefois Barbara Koob (Cope actuellement), est née le 23 janvier 1838, et a été baptisée le lendemain au pays qui aujourd’hui se trouve l’Allemagne de l’Ouest. Peu après, sa famille émigre aux États-Unis où Barbara travaille dans une usine comme journalière avant de poursuivre sa vocation dans la vie religieuse.

La jeune soeur Marianne est professeur et administratrice d’un hôpital et, en 1870, est élue supérieure de l’Hôpital Saint-Joseph de Syracuse. En 1883, elle reçoit une invitation inattendue du père Léonor Fouesnel, émissaire du gouvernement, la priant de venir aider les « membres affligés » du Royaume d’Hawaii.

Mère Marianne accepte l’invitation de partager la tâche d’avoir soin des lépreux sur l’île de Molokai. En 1883, elle part avec six religieuses dans l’intention d’établir celles-ci pour ensuite retourner à Syracuse. Toutefois, après avoir dirigé un hôpital de Honolulu pendant cinq ans, Mère Marianne se porte bénévole à son tour en vue doeuvrer auprès des lépreux qui y sont condamnés.

La vie de mère Marianne s’avère le complément de la vie de saint Damien de Molokaï (1840-1889), admiré pour s’être sacrifiée auprès des lépreux d’Hawaii. Mère Marianne passe les 30 dernières années de sa vie à oeuvrer de près avec le père Damien et avec les rejetés de la société. Quand elle meurt à 80 ans, en 1918, un journal de Honolulu note : « Il est rare qu’il soit accordé à une femme d’avoir l’occasion de se vouer à chaque heure de sa vie pendant 30 ans au maternage de gens isolés de reste du monde par ordonnance officielle. Elle y a risqué sa vie durant toute cette période, affronté toutes les difficultés d’un courage à toute épreuve et était reconnue pour son doux sourire. »

SAINTE KATERI TEKAKWITHA: MODÈLE DE LA NOUVELLE ÉVANGÉLISATION

Sainte Kateri Tekakwitha, connue sous le nom de « Lys des Agniers », naît en 1656, d’une mère algonquine et d’un père mohawk, dans le nord de l’état de New York. À quatre ans, une épidémie de variole s’empare du village de Kateri, causant la mort de ses parents et d’un frère bambin, laissant Kateri orpheline. La variole la défigure et détériore sérieusement sa vue. Bien que terriblement affaiblie, défigurée et presque aveugle, elle survit et est adoptée par un oncle, chef mohawk. [Read more…]

Dorothy Day: Modèle de conversion, courage et engagement.


Sur la route de la sainteté

Lors de leur assemblée générale annuelle à Baltimore, les évêques des USA ont engagé une consultation canonique concernant la cause de canonisation de Dorothy Day, pacifiste de New York, convertie au Catholicisme. Cette consultation canonique sans précédent est une étape dans le processus vers la canonisation. Le cardinal Timothy Dolan, président de la conférence des Évêques Catholiques (USCCB) et archevêque de New York a cherché à consulter le corps entier des évêques. Dorothy Day porte déjà le titre de « Servante de Dieu », dénomination attribuée par le Vatican quand la cause a obtenu un Nihil Obstat, déclaration formelle que le Vatican n’a aucune objection à ce que sa cause progresse. Les évêques américains ont voté à l’unanimité pour que la cause de Dorothy Day avance vers la canonisation. Alléluia. Deo Gratias.

L’histoire de  Dorothy Day m’a captivé quand j’étais étudiant et je ne l’ai jamais oubliée. Je l’ai rencontrée une fois à un rassemblement à Rochester, dans l’État de New York, avec Cesar Chavez de United Farm Workers. Elle est une femme remarquable et prophétique pour notre temps. Elle a transmis les bonnes nouvelles par sa vie et ses actions, et parfois par ses mots. Née le 8 novembre 1897 à Brooklyn, New York, Dorothy n’a été ni baptisée ni élevée dans la foi de l’Église. Après avoir abandonné ses études en 1916, elle a épousé les causes radicales de son époque : le droit de vote pour les femmes, l’amour libre, les syndicats ouvriers, et la révolution sociale. Mais après une décennie d’échec de protestation et d’action sociale pour changer les valeurs et les institutions de la société, Dorothy Day s’est convertie à l’Église catholique et au radicalisme de l’amour chrétien. Elle avait beaucoup d’amis parmi eux, des artistes et écrivains connus. A cette époque, elle a vécu des déboires amoureux, s’est mariée et a fait une tentative de suicide. L’événement déclencheur qui a suscité la conversion de Dorothy Day a été la naissance de sa fille Tamar en 1926. Après un avortement, Dorothy voulait absolument être enceinte. Elle a vu dans la naissance de sa fille un signe du pardon de Dieu.

Durant 50 ans, Dorothy a vécu avec les pauvres, donné des conférences et publié un journal, qui dépendait seulement des dons. Elle a consacré sa vie à se battre pour la justice envers les sans-abris à New York et a été co-fondatrice du Mouvement Catholique Ouvrier Catholic Worker Movement. De son vivant, 75 maisons ont ouvert où les pauvres étaient nourris, les nus habillés, les sans-abris logés, les malades soignés et les morts enterrés. Elle a été mise en prison, pour la première fois, à l’âge de 20 ans car elle manifestait pour le droit de vote des femmes. Elle retourna en prison une dernière fois à l’âge de 75 ans quand elle a marché pour soutenir les United Farm Workers. Elle fut une ardente artisane de paix et une auteure prolifique. Dorothy est morte le 29 novembre 1980, il y a 32 ans, à Maryhouse à New York où elle a passé les derniers mois de sa vie avec les pauvres. Elle était une personne moyenne qui lisait sa bible et essayait de vivre et d’aimer comme Jésus. Elle invite chacun et chacune de nous à prendre au sérieux le message de l’Evangile.

En mars 2000, le regretté cardinal John o’Connor de New York, a formellement annoncé l’ouverture du procès de béatification pour cette grande femme de foi, appellant Dorothy Servante de Dieu. Dans sa lettre il écrit:

“ J’estime que Dorothy Day est une sainte – pas une sainte en “sucre” ou “une image sainte” mais une fille moderne de l’Eglise, une fille qui a mis de côté ses ambitions personnelles et a souhaité que son travail et celui des personnes qui oeuvraient avec elle, au nom des pauvres, puissent être la caractéristique de sa vie plutôt qu’elle-même.”

La conversion d’esprit et de coeur qu’elle a incarnée en dit long à toutes les femmes d’aujourd’hui pour deux raisons. La première, cela montre la miséricorde de Dieu, miséricorde envers laquelle une femme qui a gravement péché a pu trouver une unité si profonde avec Dieu dans sa conversion. La deuxième, cela montre qu’un acte de violence contre une vie innocente dans l’utérus peut être changé en une position de sainteté totale et de pacifisme. Son avortement ne doit pas empêcher sa cause, mais il la renforce. Le cardinal O’Connor a dit d’elle:

 “… comme tant de saints d’une époque révolue, elle fut une idéaliste dans un monde sans idéal. Elle estimait que les hommes et les femmes devaient commencer à vivre sur terre la vie qu’ils méneraient au ciel, une vie de paix et d’harmonie. Beaucoup de ses propos sur la justice sociale ont anticipé les enseignements du pape Jean-Paul II et apporté son soutien à sa cause.”

Dans l’encyclique du pape Benoit XVI, Caritas in Veritate (l’Amour dans la vérité), le Saint-Père aborde clairement la dignité et le respect pour la vie humaine:

«L’ouverture à la vie est au centre du vrai développement. Quand une société s’oriente vers le refus et la suppression de la vie, elle finit par ne plus trouver les motivations et les énergies nécessaires pour œuvrer au service du vrai bien de l’homme. Si la sensibilité personnelle et sociale à l’accueil d’une nouvelle vie se perd, alors d’autres formes d’accueil utiles à la vie sociale se dessèchent»

Le pape Benoit résume la crise économique actuelle d’une manière remarquable par ces mots:

“Les coûts humains sont toujours aussi des coûts économiques et les dysfonctionnements économiques entraînent toujours des coûts humains. » (32)

De tels mots ont pris chair et sang dans la vie de la Servante de Dieu, Dorothy Day.

La vie de Dorothy Day est un modèle pour chacun et chacune de nous qui cherche à comprendre, aimer, enseigner et défendre la foi catholique de notre temps. Dorothy a subi un avortement avant sa conversion. Elle le regretta chaque jour de sa vie. Sa vie avant sa conversion est comparable à celle St Augustin.  Après sa conversion, elle est devenue une solide défensatrice de la vie. Puisse cette femme prophétique de notre temps, nous donner courage pour défendre la foi catholique, spécialement pour montrer la dignité et le caractère sacré de toute vie humaine, de l’utérus à la tombe.

Dorothy Day, nous t’en prions, continue de nous inspirer. Apprends-nous à aimer la Parole de Dieu et à en vivre. Déplace-nous. Secoue-nous.  Montre-nous comment chérir le don de la vie. Puissions-nous jamais oublier que nous ne sommes pas le résultat de nos faiblesses et de nos échecs; nous sommes le résultat de l’amour du Père pour nous. Conduis-nous vers les pauvres qui sont parmi nous. Prie pour nous!

Discours d’ouverture de Mgr André Vingt-Trois, Archevêque de Paris, président de la Conférence des évêques de France

Les évêques de France sont rassemblés à Lourdes pour leur assemblée plénière annuelle durant toute cette semaine. Mgr André Vingt-Trois, Archevêque de Paris, président de la Conférence des évêques de France a prononcé le discours d’ouverture. Le voici dans son intégralité

« Chers Frères et Amis,

L’assemblée plénière que nous ouvrons aujourd’hui ne manquera pas de sujets d’actualité pour nourrir nos débats et nos conversations privées. Vous comprendrez sans doute que, revenant juste de la session ordinaire du synode des évêques, les sept évêques français qui y ont participé soient encore sous l’impression très vive de ce grand moment de la vie de notre Église et que nous tentions de vous en rendre compte. Non seulement le thème choisi : « La nouvelle évangélisation et la transmission de la foi chrétienne », en vaut la peine, mais aussi la conjoncture du calendrier qui correspond au cinquantième anniversaire de l’ouverture du Concile Vatican II. [Read more…]

Terre Sainte 2012 : « Sur les pas de Jésus » avec Robert Lebel et Spiritours

Voici un compte rendu en vidéos et photos de notre pèlerinage organisé en partenariat avec Spiritours, du 13 au 22 septembre 2012. Ces reportages ont été diffusés dans nos émissions Perspectives.
L’album photo est public, accessible même à ceux qui n’ont pas de compte Facebook.

Album photo Terre Sainte 2012

 

 

Message final du synode sur la nouvelle évangélisation

Le synode des évêques sur la nouvelle évangélisation a été un temps de grâce pour l’Eglise universelle et va porter du fruit. Les Pères synodaux ont approuvé ce message final. Le voici dans son intégralité:

« Frères et sœurs,
Que la grâce et la paix soient avec vous tous, de la part de Dieu notre Père et de Jésus-Christ le Seigneur»(Rm 1,7). Nous, évêques venant du monde entier, réunis à l’invitation de l’évêque de Rome, le Pape Benoît XVI, pour réfléchir sur «la nouvelle évangélisation pour la transmission de la foi chrétienne», avant de rentrer dans nos Églises particulières, nous voulons nous adresser à vous tous, pour soutenir et orienter le service de l’Évangile dans les différents contextes où nous nous retrouvons pour témoigner.

1. Comme la Samaritaine au puits de Jacob
Nous nous laissons illuminer par une page de l’Évangile: la rencontre de Jésus avec la Samaritaine au puits de Jacob (cf. Jn 4,5-42). Il n’y a pas d’homme ou de femme qui ne se trouve, à un moment de sa vie, comme la femme de Samarie, près d’un puits avec une cruche vide et l’espérance de trouver la réalisation de l’aspiration la plus profonde du cœur, la seule qui puisse donner sa pleine signification à l’existence. Aujourd’hui, nombreux sont les puits qui s’offrent à la soif de l’homme, mais un discernement est nécessaire afin d’éviter des eaux polluées. Il est urgent de bien orienter la recherche pour ne pas devenir la proie de désillusions destructrices. [Read more…]

Homélie de Benoit XVI à Beyrouth

Benoit XVI a célébré la messe ce matin à Beyrouth devant des milliers de personnes.
Il a remis l’Exhortation apostolique post synodale Ecclesia in Medio Oriente.
Dans son homélie le Pape a rappelé que le chemin à la suite de Jésus-Christ est un chemin d’espérance. Voici le texte dans son intégralité:

Chers frères et sœurs,
« Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus Christ ! » (Ep 1, 3). Béni soit-il en ce jour où j’ai la joie d’être ici avec vous, au Liban, pour remettre aux Évêques de la région l’Exhortation apostolique post-synodale Ecclesia in Medio Oriente ! Je remercie cordialement Sa Béatitude Bechara Boutros Raï pour ses aimables paroles de bienvenue. Je salue les autres Patriarches et les Évêques des Églises orientales, les Évêques latins des régions avoisinantes ainsi que les Cardinaux et les Évêques venus d’autres pays. Je vous salue tous avec grande affection, chers frères et sœurs du Liban et aussi des pays de toute cette région bien-aimée du Moyen-Orient, venus célébrer, avec le successeur de Pierre, Jésus-Christ crucifié, mort et ressuscité. J’adresse aussi mon salut déférent au Président de la République et aux Autorités Libanaises, aux Responsables et aux membres des autres traditions religieuses qui ont voulu être présents ce matin.
En ce dimanche où l’Évangile nous interroge sur la véritable identité de Jésus, nous voici transportés avec les disciples, sur la route qui conduit vers les villages de la région de Césarée de Philippe. « Et vous, que dites-vous ? pour vous qui suis-je ? » (Mc 8, 29) leur demande Jésus ? [Read more…]

Pèlerinage au sanctuaire Notre-Dame de Lourdes (album photo)

En août dernier, j’ai eu la possibilité de passer trois jours à Lourdes. En fait, même si cela fait plusieurs années que je vis à Montréal, comme je rentre de temps en temps en France, je tiens à garder cette tradition annuelle de me rendre dans ce beau sanctuaire, en famille. Je m’y suis rendu une semaine après la solennité de l’Assomption. Il y a toujours autant de monde, et c’est très international, avec une forte participation de pèlerins venant de France, d’Espagne et d’Italie.

Sans le savoir, je suis arrivé au moment où a eu lieu le pèlerinage annuel des gens du voyage, qui ont organisé la procession mariale aux flambeaux, le soir où j’ai pu prendre quelques photos.

Pour vous partager ces souvenirs et vous faire découvrir ce sanctuaire, j’ai créé un album photo que vous pourrez consulter au lien suivant:
https://www.facebook.com/media/set/?set=a.10151005347265964.409225.182742420963&type=1

Vous y verrez donc la procession mariale aux flambeaux, la messe internationale dans la basilique souterraine Saint Pie X, la grotte où la Vierge Marie est apparue à sainte Bernadette, la procession eucharistique.

Bonne visite!

Chorale Anguelos

Hier, j’étais fatiguée par la chaleur. Je suis allée écouter les jeunes de la chorale Anguelos de l’École Chevreul à Marseille à la paroisse Sacré-Cœur de Toronto. Ces jeunes voix m’ont rafraichie et réjouie !!!
Un air de la Méditerranée souffle sur cette chorale de jeunes qui offre un répertoire varié avec notamment de magnifiques chants à Marie.

Donc en cet été , la Provence vient à vous par les voix magnifiques des jeunes de la chorale Anguelos. Ne les manquez pas lors de leur passage :
Pierrefonds-Roxboro
Mercredi 25 juillet
A 20h à l’église Marie-Reine de la Paix
Sherbrooke
Jeudi 26 juillet à l’église St François d’Assise à 19h
Trois Rivières
Vendredi 27 juillet à la cathédrale
Messe à 17h et concert à 19h
Québec
Samedi 28 juillet concert à 19h à la cathédrale

Rivière-du-Loup
29 juillet: concert à 19h à l’église St-Patrice
30 juillet: Concert à 19h à la cathédrale
Chicoutimi
31 juillet: concert à 19h à  la paroisse du Sacré-Coeur
Alma
1 août: Concert à 19h – paroisse St-Joseph
Charlesbourg
3 août: concert à 19h à l’église St-Charles-Borromée

Bon concert