S+L logo

BLOGUE : Réflexion biblique



Vingt-deuxième dimanche du Temps ordinaire, Année B – 2 septembre 2018 Combien de fois avons-nous entendu, ou peut-être même dit nous-mêmes : « Cette personne est un Pharisien » ou « Quel pharisaïsme! » L’évangile d’aujourd’hui (Marc 7, 1-8.14-15.21-23) est l’occasion de comprendre le rôle des Pharisiens dans le judaïsme, ainsi que la raison pour laquelle Jésus et d’autres se ...lire la suite
Vingt-et-unième dimanche du Temps ordinaire, Année B – 26 août 2018 L’évangile de ce dimanche (Jean 6, 60-69) relate les réactions mitigées des disciples de Jésus suite à son discours sur le Pain de Vie, que nous avons pu entendre ces dernières semaines. Jésus a offert du pain, mais son pain est différent de la ...lire la suite
Vingtième dimanche du temps ordinaire, Année B – 19 août 2018 Au chapitre 6 de l’évangile selon saint Jean (vv 41-51), Jésus parle de lui comme «le pain vivant descendu du ciel» et invite ceux qui l’écoutent à manger de ce pain – c’est-à-dire, de croire en lui. Il promet que ceux qui font ainsi ...lire la suite
Réflexion biblique pour la Solennité de l’Assomption de la Très Sainte Vierge Marie Chaque année c’est le 15 août qui est la Solennité de l’Assomption de la Très Sainte Vierge Marie. Je voudrais partager quelques réflexions sur la signification historique et pastorale de cette fête importante et de sa pertinence dans notre vie. L’Assomption de ...lire la suite
Dix-neuvième dimanche du Temps ordinaire, Année B – 12 août 2018 J’ai toujours aimé lire le cycle du livre des Rois avec Élie. Le chapitre 18 du premier livre dresse un portrait d’Élie en tant que prophète invincible qui s’élève contre les rois et prophètes, mais reste pleinement humain à travers son périple! La première ...lire la suite
Réflexion du père Thomas Rosica c.s.b pour la fête de saint Jean-Marie Vianney  – 4 août 2018: J’ai été toujours très touché par les récits de l’entrée de Jean-Marie Vianney dans le territoire de sa nouvelle paroisse.  Le jour de son arrivée à Ars en 1818, le petit village était tellement noyé dans le brouillard ...lire la suite