S+L logo

BLOGUE : Julian Paparella



Une réflexion pour le quatrième dimanche du Carême Il est difficile d’imaginer à quel point la vie serait différente si nous étions nés aveugles. Comment fonctionnerions-nous ? Comment percevrions-nous le monde ? Mais est-ce que la cécité physique est la seule sorte d’aveuglement ? S’agit-il du pire type d’aveuglement ? Le quatrième dimanche du Carême nous montre que ce ...lire la suite
Une réflexion pour le troisième dimanche du carême Nous avons tous un aspect de nous-mêmes que nous souhaiterions différent. Quelque chose en nous que nous souhaitons autre. Souvent cet aspect est une source de honte, de peur, de regret ou d’embarras. C’est quelque chose qui nous rend malheureux et que nous aimerions voir disparaître. Nous ...lire la suite
Une réflexion pour le deuxième dimanche du carême Qu’est-ce qui nous rend plus forts dans les moments difficiles ? Qu’est-ce qui inspire notre espérance quand la situation est morne ? Qu’est-ce qui nous amène à persévérer quand il serait si facile d’abandonner ? Dans l’Évangile du deuxième dimanche du carême, nous voyons Jésus monter le mont Thabor avec ...lire la suite
Une réflexion pour le premier dimanche de carême Il peut sembler presque scandaleux de penser que Jésus a été tenté. Souvent, on considère la tentation comme quelque chose de honteux, quelque chose qui nous arrive seulement à nous et non pas aux autres, quelque chose qui nous éloigne de Dieu. Mais dans l’Évangile pour ce ...lire la suite
Jésus Christ est le cœur de la famille. Seule la lumière de son amour peut vraiment manifester l’ardeur de l’amour à laquelle la famille est appelée. Voilà le message du Pape François dans le troisième chapitre d’Amoris Laetitia puisqu’il consiste en « une synthèse de l’enseignement de l’Église sur le mariage et la famille. » Se plaçant ...lire la suite
« Pendant longtemps, nous avons cru qu’en insistant seulement sur des questions doctrinales, bioéthiques et morales, sans encourager l’ouverture à la grâce, nous soutenions déjà suffisamment les familles, consolidions le lien des époux et donnions un sens à leur vie commune. Nous avons du mal à présenter le mariage davantage comme un parcours dynamique de développement ...lire la suite